TheGrue.org

Lutte contre les chenilles processionnaires

Catégorie : Commune
LA MÉSANGE : REDOUTABLE PRÉDATRICE DE LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE
 
Danger de l’été, c’est pourtant en hiver qu’il faut se préoccuper des chenilles processionnaires.
C’est le choix qu’a fait notre commune, en installant une trentaine de nichoirs à mésanges, prédateurs naturels de l’insecte : les mésanges charbonnières et les mésanges bleues.
 
mesanges
 
Ces nichoirs ont tout d’abord été construits par nos soins, plus précisément par Jean Claude Busigny, que nous remercions vivement, en distinguant les deux espèces.
 
IMG 20220404 084457
 
Puis implantés par les agents du service technique selon des règles précises de densité et d’exposition (3 par point sur le plan, avec une exposition de préférence E, SE voire NE).
Afin d’accueillir au plus tôt les mésanges en recherche de nids !!
 
parcelles commune 10 zones de 1ha pour 3 nichoirs NB
 
En effet, la mésange est l'oiseau le plus intéressant car elle prélève les chenilles processionnaires au stade larvaire : elle perce le nid pour se régaler, mais elle est aussi capable de dépecer la chenille urticante pour la consommer sans danger : on peut voir des mésanges venir se servir dans les pièges !
Un couple de mésanges peut manger plus de 500 chenilles processionnaires par jour, ce qui permet d'enrayer leur prolifération lors des saisons chaudes.
 
Par conséquent, la mise en place de nichoirs à mésanges est une solution idéale pour attirer ces oiseaux dans les zones impactées par les insectes.
Elle permet de sédentariser les mésanges à proximité des arbres atteints et représente un des moyens de lutte efficace et écologique, recommandé par l'INRA (institut National de Recherche Agronomique).
 

meteo

Mentions légales

Consulter les mentions légales.

--------------------------------------------------------------

 logo grandsoissons  logo AISNE  logo hdf

carte de vigilance